Opale – Grains de couture

Hello, hello

Récemment, j’ai fait du tri et du rangement dans mon atelier et je me suis laissée allée à feuilleter mes livres de patrons. Il y a tellement de nouveautés que j’achète encore, de magasines, de patrons pdf et pochettes que j’en oublie parfois les plus anciens !! C’est ainsi que j’ai redécouvert avec plaisir mon livre Grains de couture pour hommes et femmes d’Ivanne Soufflet. Et c’est avec une grande joie que je me suis cousue cette nouvelle robe, déjà testée plusieurs fois il y a des années mais que je ne vois plus trop sur les réseaux depuis…

Il s’agit du modèle Opale dans sa version robe avec ajout de manches (qui sont fournies sur la planche de patron 🙂 ). Au départ, j’avais prévu de faire le rond dans le dos comme sur le modèle mais j’ai opté pour de la dentelle ajourée sur l’avant et je ne pouvais pas finir l’encolure par une parementure donc j’ai laissé tombé. Le dos est simplifié. Et j’ai modifié les pinces poitrines. 

Comme je le disais juste avant, j’ai utilisé les découpes prévues dans le patron pour insérer :

  • dans la découpe haute une échelle de dentelle préalablement teinte à l’hibiscus
  • dans la découpe basse un passepoil réalisé dans le même tissu que la robe

Taille choisie

J’ai fait un compromis de taille entre le 40 et 42 : J’ai coupé le haut et les manches en 40 et les pans de jupe en 42. Comme il y a des plis et des pinces à la taille, il est facile de faire concorder le haut et le bas.

Modification du patron

J’ai modifié les pinces poitrines en préférant faire des fronces à la taille. Pour cela, je n’ai pas coupé mon tissu en suivant le dessin de la pince mais est rejoint le bas et le coté simplement. 

Instructions

Je n’ai pas regardé les explications, j’ai déjà cousu cette robe plusieurs fois.

Pour la modification de la pince, j’ai cousu les cotés simplement puis est ramené le surplus de tissu au niveau de la taille pour créer des fronces.

J’ai fini l’encolure au biais au lieu de mettre la parementure qui se voyait au niveau de la dentelle.

Matière

J’ai utilisé un sergé de viscose d’Eglantine et Zoé que j’adore. Plus lourd et extensible que la viscose simple utilisée ici, elle est parfaite pour la saison. D’ailleurs, si je me suis posée la question de mettre des manches ou non, c’est son épaisseur qui m’a fait choisir cette option. Je ne la mettrais pas en plein été, c’est clair.

La couleur me plait énormément et égaye mon armoire un peu trop sombre…

La robe est parfaite pour la saison, elle s’accorde facilement avec le reste de ma garde-robe (essentiellement noire et grise). Je suis contente d’avoir remis la main sur ce livre et est ajouté le trench Améthyste à ma to-do list … A voir prochainement donc…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :