Senecio – Marie Amélie Design

Bonjour par ici !!

Aujourd’hui j’ai eu envie de vous montrer un gilet que j’ai tricoté l’année dernière et que je viens de ressortir pour les matins un peu frais… J’avoue que j’aime assez les saisons froides pour pouvoir m’emmitoufler dans mes gros pulls et gilets au coin du feu…

Bref, l’année dernière, j’ai très peu cousu mais j’ai un peu plus tricoté. Je ne suis pas la plus rapide du monde mais je progresse… J’ai commencé il y a 3 ans directement avec des aiguilles circulaires et la méthode continentale. Mais je ne prends pas toujours le temps de tricoter. J’espère être plus assidue cette année d’autant qu’il y a énooooormément de modèles qui me font de l’oeil… Mon premier challenge étant de ne pas démarrer dix projets mais de me limiter à un à la fois…

Concernant ce projet ci :

Il s’agit du gilet Senecio de Marie Amélie Design, se tricotant en worsted avec des aiguilles circulaires. C’est un modèle top-down (qui se tricote du haut vers le bas). C’est une belle pièce avec un grand col châle en points de blé. Des poches intégrées sont en option dans le patron.

Taille choisie

J’ai choisi la taille 95 (soit environ 5cm d’aisance pour moi) et tricoté en aiguilles 4,5 au lieu des 5 préconisées pour un échantillon de 18m x 23 rgs.

La taille est un peu grande au niveau des épaules mais parfaite pour permettre de porter un haut manches longues dessous.

Modification du patron

Je n’ai rien modifié

Instructions

J’ai suivi les instructions à la lettre. Tout est expliqué. Le point de blé est très simple et facile. Comme c’est un gilet on alterne les rangs de mailles endroits et mailles envers pour le jersey. Il se tricote assez vite.

En fait, j’ai eu 2 moments de pause : la première pour les manches, j’ai dû recommander de la laine car je n’en avais pas assez. Mais je ne sais pas si j’avais bien fait attention à ça dès le départ … et ensuite pour les poches. Pour un gilet pareil, je voulais les poches mais arrivé à la fin, quand il ne reste que ça a faire, je me suis maudite…

Sinon, j’ai découvert avec Marie Amélie comment intégrer l’i-cord du bord directement au tricot sans avoir à revenir dessus après et ça c’est juste génial comme technique !

Matière

Ah la matière !! Cela a été un sujet très houleux dans ma tête d’apprenti végane. Si vous me suivez sur mon compte Insta g100drine, vous savez peut-être que depuis quelques temps, je tends à limiter ma consommation de produits issus de la maltraitance des animaux. Que ce soit dans ma façon de m’alimenter ou de consommer en général. Or l’industrie de la laine exploite les animaux. J’avoue que j’ai longuement débattu avec moi-même pour savoir où ma dissonance cognitive s’effaçait et voila mes conclusions : 

J’ai choisi d’acheter des laines le plus possible « éthiques » issus d’entreprises ayant un réel souci des animaux et des hommes. 

Cependant et parce que je suis encore une débutante dans ce domaine, je ne peux pas me permettre d’acheter des laines trop chères (même si je lorgne sur divers écheveaux teints à la main…). 

Pour ce gilet, j’ai utilisé de la Shetland de l’Echappée laine. Une laine worsted 100% française dans le coloris Azalé. Elle est chinée ton sur ton et j’adore le rendu. C’est un fil assez rustique que j’aime beaucoup tricoter.

Le seul point « négatif » que je trouve à cette laine, c’est qu’elle gratte un peu et que je dois mettre des manches longues pour le porter… Mais à vrai dire, comme il remplace parfaitement la veste mi-saison, cela ne pose pas trop de problème. De plus la laine s’est un peu adoucie avec les lavages. 

C’est vraiment la veste parfaite pour la mi-saison, à enfiler quand il commence à faire froid. J’adore sa couleur qui égaye mes jeans. Et franchement les poches c’est quand même bien pratique même si elles m’ont fait râler… J’espère rapidement pouvoir vous montrer mon tricot en cours (il ne reste qu’une demi-manche 🙂 )

A bientôt

Laisser un commentaire

Commentaire sur “Senecio – Marie Amélie Design”

%d blogueurs aiment cette page :